Dossier médical 

L'ADMISSION DEFINITIVE est subordonnée à la production : 

  1. D'un certificat médical émanant d'un médecin agréé certifiant que le candidat présente les aptitudes physiques et psychologiques nécessaires à l'exercice de la profession d'infirmier(e).
  2. D'un certificat médical de vaccination : antidiphtérique, antitétanique, antipoliomyélitique et contre l'hépatite B. Ce certificat doit également préciser que le candidat a subi un test tuberculinique et que celui-ci est positif ou que deux tentatives infructueuses de vaccination par le B.C.G ont été effectuées.
  3. Certificat médical attestant que la vaccination contre l'Hépatite B a été menée à son terme
  • avant 13 ans et un résultat même ancien indiquant que les anticorps anti HBs étaient présents à une concentration supérieure à 100 UI/L.
  • ou un résultat indiquant si les anticorps anti HBs sont présents à une concentration comprise entre 10 UI/L et 100 UI/L avec absence antigène HBs (cf. arrêté du 6 mars 2007 fixant les conditions d'immunisation des personnes visées à l'article L.3111-4 du code de la santé publique).
  • d'un compte rendu de radiologie pulmonaire obligatoire de moins de 3 mois.
  • d'une sérologie de l'Hépatite B

Ces documents seront exigés à l'inscription en formation.

 

Le dossier médical à télécharger et à faire compléter par un médecin agréé de votre département

Télécharger
Certificat méd et vaccinal V4.pdf
Document Adobe Acrobat 52.3 KB
INFORMATION DU CONSEIL DE LA SANTÉ PUBLIQUE (HCSP) DE FÉVRIER 2016
 
PRÉVENTION DE L'HÉPATITE B
RECOMMANDATIONS POUR LES ÉTUDIANTS DES FILIÈRES DE SANTÉ
Les professionnels de santé ont une obligation d'immunisation contre l'hépatite B. Cette obligation a pour objectif de les protéger d'une contamination par le virus de l'hépatite B (VHB) lors des actes effectués au cours de leurs pratiques professionnelles, mais aussi de protéger les patients d'une contamination par un professionnel de santé infecté. Cette obligation s'applique également à tout élève et étudiant d'un établissement préparant à l'exercice des professions médicales et des autres professions de santé.
 
Le HCSP rappelle que la vaccination universelle contre le VHB dans l'enfance est le meilleur outil pour limiter le risque chez les futurs étudiants des professions de santé. Il rappelle également que tous les professionnels de santé peuvent être victimes d'accidents exposant au sang pouvant entraîner une contamination par les virus à transmission hématogène tel que le virus de l'hépatite B. Il rappelle enfin que les professionnels de santé infectés et réalisant certains actes invasifs peuvent transmettre ces virus à leur patient.

 

Le HCSP recommande que : 
  • Le respect des précautions standard d'hygiène soit enseigné dans toutes les filières de formation des professions de santé ;
  • La vaccination obligatoire contre l'hépatite B soit maintenue pour les étudiants ou élèves des filières suivantes :
    • Professions médicales et pharmaceutiques : médecin, chirurgien-dentiste, pharmacien , sage-femme ;
    • Autres professions de santé : infirmiers, infirmier spécialisé, masseur-kinésithérapeute, pédicure podologue, manipulateur d'électroradiologie médicale, aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier, technicien en analyses biomédicales ;
    • Les étudiants de la filière préparant à la profession d'assistant dentaire soient astreints à la même obligation.

http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=537

 
Mise à jour : le 24/02/2016