LES AIDES FINANCIÈRES

Une bourse régionale pour les étudiants en formations sanitaires et sociales

La bourse régionale s'adresse aux élèves et étudiants admis en formations dans un établissement dont la formation est agréée par la Région Île-de-France. Son attribution est conditionnée par les revenus de la famille ou de l'étudiant.

Qui peut bénéficier d'une bourse régionale ?

Pour être éligible, l'étudiant doit :

  • Être inscrit :
  1. Dans une formation paramédicale (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier, ergothérapeute, manipulateur en électroradiologie, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, sage-femme/maïeutique, soins infirmiers, puéricultrice, psychomotricien, technicien de laboratoire médical)
  2. Ou dans une formation sociale (accompagnement éducatif et social, assistant de service social, éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, conseiller en économie sociale et familiale, technicien de l'intervention sociale et familiale, moniteur éducateur),
  • Être de nationalité française ou ressortissant d'un pays de l'Union européenne ou étranger en situation régulière en France depuis le 1er janvier de l'année de début du cycle de formation,
  • Être étudiant ou élève en formation initiale en cursus complet,
  • Aucune condition d'âge n'est requise,

Sont concernés

  • Les étudiants en formation initiale.
  • Les bénéficiaires de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS).
  • Les demandeurs d'emploi non indemnisés.
  • Les bénéficiaires du RSA socle majoré.

Comment faire pour bénéficier d'une bourse régionale ?

 

Pour déposer sa demande de bourse, l'étudiant doit se connecter à la plateforme d'inscription. https://fss-ext.iledefrance.fr/fss/ [lien brochure]

Il doit se créer un identifiant qui doit comporter entre 6 et 16 caractères alphanumériques et être différent chaque année.

Bien choisir son identifiant ! Pour ne pas oublier son identifiant, il est important d'en choisir un facile à mémoriser. Une fois choisi, il ne peut plus être modifié.

 

Fonds Régional d’Aide Sociale

Sur critères sociaux pour les élèves et étudiants ne remplissant pas les conditions d’attribution d’une bourse d’études : à compléter directement et exclusivement sur le site de la Région : www.iledefrance.fr (rubrique « sanitaire et social »). [lien brochure]

 

 

Bourses Départementales

Possibilité d’aides financières ponctuelles : la situation de chaque jeune est étudiée et des aides peuvent lui être accordées dans le domaine de la subsistance, des transports, de l’hébergement voire de la formation. Renseignements auprès du Conseil Général de votre département.

 

 

Promotion Professionnelles

 

Les agents des Établissements Hospitaliers Publics peuvent conserver leur traitement durant leur formation en contrepartie d’un engagement de service. Pour tout renseignement, vous devez vous adresser au Directeur des Ressources Humaines ou au service de formation de votre établissement employeur.

 

 

Allocation versée par LADOM

 

Pour les étudiants des DOM-TOM se renseigner sur www.ladom.fr

 

 

Allocation versée par le Pôle-Emploi - ARE

 

Prendre contact au plus tôt avec votre conseiller. Vérifiez que vos droits soient ouverts sur la totalité des études. Demandez-lui un relevé de situation dès l’inscription au concours. Puis, nous fournir à l’entrée en formation un dossier « Attestation d’inscription à un stage de formation » (AISF). 

 

 

Formation Professionnelle Continue

 

Cette rémunération peut être accordée par le Conseil Régional d’Ile de France (via l’ASP), en relais d’une prise en charge par le Pôle emploi qui ne couvre pas la totalité de la durée de la formation. Cette rémunération s’adresse aux stagiaires selon des critères précis (dérogations exceptionnellement accordées) :

  • Justifier de 18 mois d’activité professionnelle antérieure à temps plein au moment de l’entrée en formation,
  • Justifier de 3 mois minimum d’inscription à l’A.N.P.E. à la date d’entrée en formation,
  • Ne pas être démissionnaire du dernier emploi,
  • Être admis en 1ère année de formation (à l’exception des candidats bénéficiant d’une réduction de scolarité et entrant directement en 2e ou 3e année de formation).

Le dossier « Demande de rémunération-relais » est à retirer dès votre affectation après de la responsable des financements à l’I.F.S.I

 

 

Autres aides régionales

Complémentaire santé (mutuelle)

Cumuler plusieurs aides ?

Vous êtes autorisé à cumuler la bourse régionale avec :

  • L’allocation de l'Agence de l'outre-mer pour la mobilité (LADOM),
  • Les gratifications et indemnités de stage perçues lors de la formation.

La Région aide les boursiers jusqu'à 200 euros chez Harmonie Mutuelle depuis la rentrée 2017. Ainsi les étudiants boursiers âgés de 16 à 28 ans inclus et inscrits dans une des formations sanitaires et sociales franciliennes peuvent bénéficier de cette aide régionale

 

 

L'accompagnement financier de la scolarité par la Région

 

La Région Île-de-France participe aux frais de scolarité des formations sanitaires et sociales en versant une subvention aux établissements. Cette participation, qui dépend du statut et du parcours scolaire et/ou professionnel des étudiants, permet de réduire le coût d'une formation.

 

Sont éligibles au financement :

  • Les élèves et étudiants de 25 ans et moins, inscrits ou non en mission locale, à l'exception des apprentis,
  • Les élèves et étudiants du système scolaire depuis moins de 2 ans, à l'exception des apprentis,
  • Les demandeurs d'emploi (catégories A et B), inscrits à Pôle emploi depuis 6 mois minimum et dont le coût de formation n'est pas pris en charge par Pôle emploi,
  • Les bénéficiaires d'un Parcours emploi compétence (PEC), y compris en cas de démission,
  • Les bénéficiaires du RSA,
  • Les élèves et étudiants dont le service civique s'est achevé dans un délai de 1 an avant l'entrée en formation.

Ne peuvent prétendre à ce financement :

  • Les agents publics (y compris en disponibilité),
  • Les salariés du secteur privé (y compris en disponibilité),
  • Les démissionnaires, sauf les bénéficiaires d'un contrat aidé avant l'entrée en formation,
  • Les demandeurs d'emploi ayant mis fin à un contrat de travail par démission ou rupture conventionnelle dans les 6 mois précédant l'entrée en formation,
  • Toute personne ayant bénéficié d'une pris en charge partielle par le CPIR (anciennement FONGECIF),
  • Les abandons intervenus dans le mois suivant l'entrée en formation,
  • Les apprentis,
  • Les effectifs des préparations aux concours,
  • Les personnes en validation des acquis de l'expérience,
  • Les passerelles,
  • Les médecins étrangers.

 

Le contrat d’apprentissage

 

Réservé aux personnes de moins de 30 ans (à la signature du contrat), le contrat d’apprentissage peut être conclu dès l’entrée en IFSI.

Avec un statut d’apprentie, l’étudiante infirmière travaille au sein de la structure de soin, sur la base d’un temps de travail annualisé, moyennant une rémunération indexée en fonction de l’âge et de l’année d’étude. Le salaire varie entre 41 et 78% du SMIC.

Suite à l’obtention du diplôme, l’infirmière a l’obligation de rester travailler au sein de la structure, le temps équivalent à sa formation.

Ainsi, si elle a travaillé dès sa 2ème année en IFSI, en tant qu’apprentie, elle a l’obligation d’exercer en tant qu’infirmière, 2 ans au sein de ce même établissement.

Le statut d’apprentie confère des avantages pour la future infirmière, comme des aides au logement et au transport et pour l’employeur, avec l’exonération de charges salariales.

Pour connaître les possibilités d’apprentissage auprès différents IFSI, il est essentiel de se renseigner auprès d’un centre de formation pour apprentis (CFA).

Se renseigner auprès sur https://www.adaforss.org/devenir-apprenti

 

Le contrat de pré recrutement

 

Très recherché par les étudiantes infirmières, le contrat de pré-recrutement offre la sécurité de l’emploi, dès l’obtention du diplôme, avec la signature d’un contrat de travail à la clef.

 

Réservé aux étudiantes en 2ème et 3ème année, le contrat de pré-recrutement permet de financer ses études. Il peut être signé, dès la première année de formation, à condition d’être demandeur d’emploi. Une allocation d’études, d’un montant approximatif de 400 euros par mois, est versée au cours de la formation.

 

Lorsque l’infirmière décroche son diplôme, elle a l’obligation de rester travailler 3 ans minimum, au sein de l’établissement employeur.

 
 
LE COÛT PÉDAGOGIQUE
 
Le coût de la formation des étudiants relevant de la formation initiale est financé par le Conseil Régional. Il s’élève à : 7 255 € par année de formation :

Financement par le Conseil Régional d’Ile de France pour les :

  • Étudiants en formation initiale (non sortis du système scolaire)
  • Jeunes de moins de 25 ans sortis, du système scolaire depuis plus d’un an ou ayant exercé une activité professionnelle en discontinu
  • Demandeurs d’emploi inscrits depuis au moins 3 mois (avant l’entrée en formation) au Pôle emploi non indemnisés ou bénéficiant de l’ARE (Allocation de Retour à l’emploi) et non démissionnaires.
  • Bénéficiaires du RSA (ex RMI et ex API)
Le coût de la formation des étudiants relevant de la formation continue s’élève à :
7 255 € par année de formation :
Financement par l’employeur :

Pour tout renseignement, vous adresser au Directeur des Ressources Humaines ou au service de Formation de votre Établissement employeur qu’il relève du secteur public ou du secteur privé. Les agents des Etablissements Hospitaliers Publics peuvent conserver leur traitement durant leur scolarité, en contre partie d’un engagement de service. Une convention de formation sera signée entre votre employeur et l’Institut.

Financement dans le cadre d’un congé individuel de formation (C.I.F.),d’un congé de formation professionnelle (C.F.P.)

Se renseigner auprès de l’organisme financeur. Fournir le dossier à remplir au moins quatre mois avant le début de la formation.  Dès réception du courrier de réponse de l’organisme financeur, nous adresser la photocopie de l’acceptation ou du refus de prise en charge (pour un report de formation). Vérifier si tout ou partie du coût de formation sera pris en charge pour la durée totale des études ; le solde éventuel vous sera facturé.

 

Financement par un organisme de gestion pour tout ou partie

 

Une convention de formation sera signée entre l’organisme de gestion des fonds de formation continue et l’Institut.

  

Financement par le candidat lui même

 

Candidat ne relevant d’aucun de ces dispositifs : il s’agit alors d’une inscription individuelle.

Modalités de paiement : 50 % en septembre et 50 % janvier de chaque rentrée universitaire. Votre situation sera réexaminée annuellement.

 

 

 

 Mise à jour : le 10/03/2020